Krewella accusé de ne pas avoir respecté leur premier contrat

Par  |  2 Commentaires

Les premiers managers de Krewella, Barbara Kennedy et Terry Casey, annoncent attaquer le groupe pour non respect de leur contrat.

Krewella à l'Ultra Music Festival Miami 2013

Alors que Krewella enflamme toutes les radios et provoque chaque jour des pleurs chez des milliers de jeunes touchés par leurs paroles (en gros, ça va tranquille pour eux), leurs premiers managers ont annoncé début octobre qu’ils les attaqueraient en justice pour non-respect de leur premier contrat de management.
Ces deux managers, très connus dans le milieu pour avoir travaillé avec des superstars comme Lady Gaga ou Bob Marley, ont été les premiers professionnels à supporter Krewella en 2010. A l’époque, le groupe était totalement inconnu (ndlr : le groupe s’est formé en 2007). En les introduisant à Sony et à des promoteurs, les deux managers participent énormément à cette renommée qui se construit progressivement.

Casey et Kennedy disent ensuite avoir signé un contrat de 6 ans en 2011, les propulsant alors très rapidement sur la scène mondiale : festivals ultra-connus, tournée « mondiale », contrat avec Columbia Records… Tout va bien pour le groupe. Puis, en 2012, le groupe leur aurait envoyé un mail en annoncant qu’ils souhaitaient avancer sans eux, ne respectant ainsi pas le contrat de 6 ans signé auparavant. En réaction, les managers demandent donc 20 à 25% des revenus du groupe jusqu’en 2016 (date minimum de fin du contrat). Ils demandent aussi au groupe de rendre public les revenus engrangés depuis 2011 (et donc depuis le début officiel de leur collaboration avec les managers).

En réaction, l’avocat du groupe a déclaré : « Ces accusations sont infondées et le groupe sera présent à la cour pour revendiquer son bien-fondé. »

Source

Bon alors, évidemment, il ne faut pas tout prendre au premier degré. L’article ne présente ici que la version des deux managers et c’est à la justice de rendre son jugement, qu’il soit favorable ou non au groupe. Quoi qu’il en soit, nous leur souhaitons du courage pour ces procédures pas forcément simples…

Pour finir sur une note plus positive, rappelons l’existence de notre concours. Celui-ci vous permet de gagner deux albums donc n’hésitez pas ! Le concours sera terminé (ou annulé s’il n’y a pas assez de participants) le 15 novembre, peu avant la sortie Française de l’album. Notons aussi que le groupe a officialisé leur podcast (les troll mixtapes), qui s’appellera donc Troll Radio.

Enfin, finissons avec la sortie de l’EP de remix de Live For The Night tant attendu, proposé au prix un peu dur de 7.80 euros sur BeatPort (compte tenu du fait que 3 de ces remix sont déjà connus).

happywheels

2 Comments

Laisser un commentaire