Parlons EDM : Paris Blohm & Sulliman

Par  |  0 Commentaires

Pour changer un peu de Krewella, parlons ce soir d’un producteur/DJ qui fera probablement partie des prochaines superstars : Paris Blohm.

Paris Blohm, un talent émergent

Paris Blohm, un talent émergent

Producteur depuis 2006, Paris Blohm a vraiment commencé à se faire repérer en 2013 où il est alors soutenu publiquement par des grands noms de la scène tels que Tiesto, Hardwell ou encore Tritonal, Showtek et W&W. Dans le courant de l’année, il signe un contrat de management avec le magnat Interscope Records, qui va contribuer à augmenter sa renommée dans le milieu. Connu pour ses releases gratuites régulières, il est très apprécié de sa fanbase avec qui il entretient des rapports via ses pages Facebook et Twitter. Il y a quelques mois, il a signé chez Protocol Records, le label de Nicky Romero.

Vous le connaissez peut-être déjà pour quelques un de ses hits comme Presence :

Ou encore le très bon You Were Here :

Paris Blohm est sans conteste un artiste bourré de talent. Sorti il y a quelques jours, son dernier son de Progressive-House, Goliath, est taillé pour les top charts.


Mais ce soir, nous parlons aussi d’un artiste plus local. Sulliman est un producteur Brestois d’EDM qui monte grâce à ses rythmes percutants.

Encore en recherche de son identité graphique, Sulliman est pourtant un producteur rafraîchissant qui réussit déjà à s’assurer un petit public avec ses releases mélant l’EDM mainstream que l’on connait avec sa propre touche souvent un peu plus hard.

Clubber invétéré, il commence à produire ses sons fin 2011. Il s’essaye d’abord logiquement à des sons à forte influence clubbing, comme Overdrive :

Plus tard, il explore d’autres genres comme la tech-house, l’electro ou la dubstep/brostep, tout en restant fortement axé sur la club-house/progressive-house. Début 2013, il poste son dernier son avant une période un peu aride. Complextro, en collaboration avec Projex D, est comme l’indique son nom un original mix énergique :

En septembre 2013, il réveille son soundcloud avec la preview de One, un son un peu dubstep, un peu electro. Il enchaîne avec un remix du hit planétaire de Showtek, Get Loose. Ici, on sent toute la maturité acquise depuis ses débuts avec un son parfois un peu maladroit sur certains breaks mais qui reste globalement très bien structuré.

Aujourd’hui, Sulliman nous prépare un nouveau son influencé par les beats du Français Madeon. On a écouté une preview : croyez-nous, vous avez hâte d’avoir la version finale !

happywheels

Laisser un commentaire