Rainman poursuivrait en justice les soeurs Yousaf

Par  |  31 Commentaires
umfeu13b_101

UMF Europe 2013 – Rukes.com

Court récapitulatif

Si vous ne souhaitez pas lire le pavé, voici les choses à retenir :

  • Kris a intenté une action en justice contre J&Y et l’équipe de management en se plaignant d’une conspiration visant à l’expulser du groupe suite au fait qu’il soit devenu sobre après une période de désintoxication due à son alcoolisme sévère, qu’il a contracté pendant les tournées,
  • Son avocat demande 5 millions de dollars + 2 millions de dollars par utilisation de la marque Krewella,
  • Les filles ont répondu en disant qu’elles ne l’avaient pas expulsé et qu’il était parti de lui-même, sans donner plus d’informations pour ne pas alimenter la polémique,
  • L’histoire fait un bazar pas commun sur les blogs de musique, qui déforment souvent les propos initialement tenus (sans joindre le document officiel) ou même parfois en prenant un point de vue subjectif sur le sujet,
  • Le futur de Krewella est encore flou, mais si le groupe continue à existe cela sera avec un nouveau producteur. Kris reprendra sans doute sa carrière solo, qu’il gagne ou non,
  • C’est encore le début de la procédure et rien n’est fait,
  • Essayez de rester objectif : ce n’est pas parce que c’est écrit que c’est nécessairement vrai,
  • Faites de votre mieux pour ne pas alimenter la polémique : cela va prendre quelques temps mais cela va finir pas se tasser


 

Mise à jour du 1er octobre

J&Y ont écrit un message sur tumblr expliquant que plusieurs déclarations de cette demande de procès étaient fausses et que Kris s’était retiré lui-même du groupe. Pour l’instant, elles nous demandent de rester patients jusqu’à la fin de cette histoire.

http://krewellamusic.tumblr.com/post/98849188284/please-read

Yasmine a aussi ajouté un article plus émotionnel sur son propre tumblr :

http://krewellayasmine.tumblr.com/post/98876311941/today-was-1-of-the-most-emotional-days-of-my-life


J’en ai rapidement parlé sur Facebook, et je vais maintenant détailler l’histoire pour ceux qui souhaitent en savoir plus. Ce qui suit est plus ou moins un résumé du document présentant la poursuite en justice. L’authenticité de ce document parait tout à fait fiable, mais sans confirmation du groupe ou de son management, il est compliqué d’être sûrà 100% des informations.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que tout se passe ici du point de vue de Kris. Nous ne connaissons pas la version des soeurs Yousaf. Nous verrons plus tard ce qu’il en est vraiment j’imagine. Il est possible que tout ou partie de ces déclarations soient fausses. En effet, Krewella a affirmé que certains points étaient faux.

Si vous avez lu notre partie « Histoire du groupe » vous noterez des incohérences. En effet, nos sources sont diverses et certainement bien moins fiables que le groupe lui-même…

L’histoire de Krewella, côté business (et côté Kris)

En 2005, la bande se rencontre au lycée de Glenbrook North. Kris et Jahan commencent à sortir ensemble à peu près au même moment. A l’époque Kris est déjà connu dans la région de Chicago comme un très bon musicien et producteur, et travaille déjà avec la crème de la scène locale. D’après le document, ce serait un de ses clients qui lui aurait donné son surnom car, selon lui, il irait très loin.

En 2010, on le sait, le trio décide de se lancer à cœur perdu dans la musique. Ils passent alors un contrat oral stipulant (en gros) qu’ils feront tout ensemble. Le père des soeurs Yousaf, Sohail, devient alors leur conseiller pour ce qui est du business.

En 2011, Krewella s’installe dans un appartement où, comme on le sait aussi, ils travailleront sans relâche sur leur musique. Ils comment à fusionner des influences heavy-metal avec l’EDM et finissent par (sous-entendu aujourd’hui) créer un show où Kris est le DJ et les filles les chanteuses sur la scène.

Pendant ce temps-là, un de leurs anciens camarade de classe est devenu un chargé de marketing dans une grande entreprise et a appris les ficelles du marketing de marque et social. Ce camarade, c’est Jake Udell. Jake voulant devenir un rappeur sérieux, il embauche alors Kris pour qu’il produise de la musique. Sa carrière de rappeur ne démarrant pas, il décide pour finir de s’allier à Krewella en lui apportant l’aspect marketing. Le groupe accepte.

Plus tard, il souhaite devenir leur manager. Problème : Nathan Lim l’est déjà. Les deux businessmen tombent alors d’accord pour se partager une commission de 20% des revenus du groupe, et deviennent alors ses co-managers. En général, il faut savoir que la commission pour un groupe tel que Krewella s’élève à 15%.

Evidemment, le groupe commence à connaitre le succès.

En 2012, Columbia Records s’intéresse au groupe et les reçoit en entretiens. Pour impressionner le major, le groupe réalise la tournée Play Hard. Ceci fait, ils signent en mars 2012 un contrat avec le label.

Jusqu’en mars 2013, ce n’est que musique, tournées, concert et fête. L’argent coule à flot, et tout va bien pour le groupe. On voit l’apparition des vidéos Krewlife où le groupe fait un étalage certain de sa capacité à boire de l’alcool.

Plus tard dans l’année, Jake Udell convainc Nathan lim de réduire sa part de la commission à 5%, récupérant alors 5% pour lui-même. A priori, Udell justifia ce changement en vue de nouvelle dépenses et Lim n’y vit pas d’inconvénient, déjà heureux d’être à bord. A ce moment là, Udell a déménagé à LA et y possède un logement luxueux (on y parle de 20 000$/mois), tandis que le groupe continue de vivre en dessous de ses moyens, contraint de passer sa vie en tournée.

Dans la même année, le groupe s’installe aussi à LA, mais n’y passe que très peu de temps. En effet, comme précisé juste avant, ils sont constamment en tournée à travers le monde, réalisant plus de 140 dates en 2013. Malheureusement, ces voyages incessants sont extrêmement stressants et surtout, mal coordonnés, ce qui implique pour le groupe peu de temps pour se ressourcer. On peut le voir dans le clip Human. En plus de ça, Kris doit continuer à produire de la musique pour respecter le contrat passé avec Columbia, qu’il soit en tournée ou non.

En novembre 2013, Sohail et ses filles parlent avec Udell du fait qu’il dépense trop l’argent du groupe, réservant des avions et des hôtels à travers le monde sans leur permission. Jake les persuade alors que tout cela est nécessaire et que, en fin de compte, cela permettrait de faire rentrer plus d’argent. Le groupe accepte alors de payer ces voyages en dehors de sa commission personnelle.

Le groupe continue alors ses concerts à un rythme très rapide, ce qui produit un effet évidemment néfaste sur eux.

Kris commence alors à devenir alcoolique, se servant de l’alcool fort pour gérer la pression. A la fin de l’été 2013, se rendant compte de son problème, il rentre en désintox. Pendant son programme, où il est censé se relaxer, Udell lui demande de produire un nouveau remix (Alone Together). Kris obtient alors l’autorisation de prendre une pause de sa désintox pour ça. Cependant, il dit avoir besoin de plus de temps pour devenir sobre.

Après cette période de désintox, Kris revient sur la route et reste sobre (sauf pour 2 rechutes mineures). Selon le document, les soeurs Yousaf sont alors insatisfaites avec sa nouvelle façon d’être (il ne boit plus, ne fait plus la fête) et commencent à penser qu’il déprime. Il leur explique que cela fait partie du processus de guérison. Jahan et Yasmine ne sont pas alcooliques et ne comprennent malheureusement pas le problème de leur ami. Kris, lui, a besoin d’assistance pour s’arrêter de boire, au contraire de la plupart des gens.

En Janvier 2014, Kris est invité par Jake à habiter chez lui, ce que Kris accepte. Malheureusement, c’est toujours la fête chez Jake et ce n’est pas un bon environnement pour Kris, qui réussit toutefois à se concentrer sur la production. Cependant, J&Y pensent toujours qu’il est déprimé.

Et c’est là que le bât blesse : le document dit qu’à l’époque Jake et J&Y conspirent pour virer Kris du groupe. A priori, ils considéraient qu’ils pouvaient employer n’importe quel autre producteur pour faire son travail et cela leur coûterait moins cher.

Le fait est que la situation contractuelle de Krewella était désorganisée : en effet, l’avocat du groupe est aussi celui de Kris (datant de ces propres productions). Ils n’ont non plus jamais passé d’accord écrit avec celui-ci. Cet avocat aurait écrit plusieurs documents légaux à destination du groupe (je vous invite à lire si vous voulez en savoir plus), qui n’auraient cependant jamais été signés. En réalité, les sociétés Krewella Music LLC et Krewella Live LLC n’ont jamais fait l’objet d’un accord écrit, mais seulement d’un enregistrement légal.

En mars 2014, Kris rate le vol pour l’EDC Mexico. C’est alors que, pour la première fois, on voit les filles faire le live toutes seules, et s’en sortir plutôt bien. Le document parle alors d’une occasion toute trouvée pour prétexter un changement dans Krewella permettant de virer Kris du groupe.

Les fans se rendent compte du problème, mais les shows continuent sans problème. « Plus les shows se feront sans Kris, plus les fans accepteront le fait que Krewella puisse exister sans lui ».

Après cet épisode, le groupe réalise une intervention pour Kris, où ils lui demandent de retourner en thérapie mais cette fois pour sa dépression. Kris conteste alors, répondant qu’il est normal de paraître triste lorsque l’on regagne sa sobriété. Il ajoute qu’il fait de son mieux pour que rien ne change.

Selon le document cependant, l’équipe avait déjà décidé que Kris devait faire cette thérapie. Plus tard, Yasmine et Jake parlent à Kris et lui disent qu’il devrait prendre des vacances. Kris accepte de prendre congé des concerts et en profite pour créer de nouveaux sons pour le groupe. Pendant ce temps, il revient à une santé normale.

Le trio discute alors du fait que Kris pourrait baisser sa part des revenus pendant qu’il est en congés. En mai, Kris reçoit un mail de son avocat (l’avocat du groupe) proposant un avenant au contrat de « Krewella Live LLC », alors qu’aucun contrat n’existe.

En juin, Kris se rend compte de son absence sur deux panneaux de LA. Il engage alors un nouvel avocat (celui qui a réalisé le document).

Pour le nouvel avocat, il est clair que le nouvel avenant n’est que la partie visible de l’iceberg et que les représentants de Krewella cherchent à virer Kris du groupe (et donc des deux sociétés). Les deux parties (Kris et l’équipe) cherchent alors à parvenir à un accord mais en vain. De nouvelles négociations sont effectuées suite à l’embauche de deux nouveaux « litigateurs » (d’autres avocats), en vain aussi.

En septembre, le 25, le litigateur des soeurs Yousaf envoie une lettre au litigateur de Kris spécifiant que celui-ci ne fait plus partie de Krewella et qu’il serait envisagé qu’il puisse en refaire partie s’il accepte de prendre part à une thérapie concernant sa « soit-disante dépression ». Il y est aussi dit qu’à partir de la date de sa résignation, Kris n’a plus droit à une partie des revenus. Cependant, aucune date n’est donnée pour la simple et bonne raison que Kris n’a jamais quitté le groupe.

Cette lettre est la cause de cette ouverture de procès.

Accessoirement, Kris demande (ou plutôt son avocat) 5 millions de dollars en dédommagement, en plus des punitions plus classiques (amendes et autres joyeusetés).


 

Je n’ai pas d’avis personnel tranché sur la question. Parfois, il parait que Jake Udell n’est pas totalement éthique dans ses actions, mais il est aussi mentionné que Yasmine et Jahan ont directement parlé avec Kris. Il ne faut pas oublier que tout ça, ce sont des choses d’avocat et qu’au final il y’a pas mal d’écrans de fumée. Nous verrons donc ce que cela donnera (mais ça peut prendre du temps). Dans tous les cas, il est peu probable que Kris continue à faire partie de Krewella à l’avenir…

Mais il est possible que je me trompe : après, tout je ne connais en réalité aucune de ces personnes, et mon expérience personnelle me dit qu’une personne n’est pas toujours ce qu’on croit.

Pour les intéressés, voici le document : http://fr.scribd.com/doc/241462933/Trindl-v-Yousaf-Et-Al

happywheels

31 Comments

Laisser un commentaire